Quel produit pour quelle situation de vie?

L’épouse ou l’époux ainsi que les enfants sont automatiquement assurées dans le cadre de l’AI, l’AVS et de la LPP.

Les choses se corsent lorsqu’on veut assurer ses proches tels que conjoints, amis, ou se protéger en cas d’invalidité ou de décès lorsqu’on devient propriétaire par exemple.

Demander une offre >>
couverture_deces_01

Les assurances de risque peuvent être conclues de manière séparée ou en combinant différentes couvertures, telles que capital en cas de décès, rente en cas d’invalidité et libération des primes en cas d’incapacité de travail. Ce genre de couvertures permet d’offrir une sécurité pour la famille, une garantie pour la banque dans le cadre d’un financement hypothécaire, ou de couvrir des frais d’obsèques.

Assurance de risque invalidité : permet de garantir le versement d’une rente mensuelle définie sur une durée fixée ou jusqu’à la retriate.

Cette assurance peut être conclues sous forme de pilier 3a ou 3b en respectant certaines conditions (ex. : clause bénéficiaire) et peut être modifiées à chaque échéance principale.

  • Capital invalidité
  • Rente d'invalidité annuelle

Assurance de risque décès constant : permet de garantir un montant fixe pendant toute la durée du contrat.

Quel que soit l’état de santé du client lors de la survenance du cas, si les informations relatives à l’état de santé lors de la conclusion du contrat étaient conformes à la réalité, l’assureur versera le capital.

  • Capital décès constant

Assurance de risque décès dégressif : permet de garantir un montant en cas de décès qui sera réduit chaque année au prorata de la durée du contrat.

Un capital décès de CHF 100’000.- par exemple sur 10 ans va se réduire de CHF 10’000.- à chaque échéance principale du contrat. Ce contrat n’aura plus de prestation assurée après 10 ans.

  • Capital décès dégressif