Prendre une retraite anticipée ou différée?

Une retraite prise de manière anticipée signifie aussi disposer des capitaux nécessaires permettant de combler le manque à gagner dès cette date et jusqu’à la retraite ordinaire.

Des capitaux complémentaires seront nécessaires pour compléter les lacunes de l’AVS et de la LPP dès la retraite ordinaire. (voir image à gauche)

Check-up de prévoyance >>
retraite-anticipée-420x220

Le bon timing doit se préparer suffisamment tôt car les montants nécessaires pour maintenir le niveau de vie sont importants. Pour exemple, prendre une retraite anticipée 3 ans avant la retraite et renoncer aux prestations de l’AVS durant cette période afin de ne pas diminuer les rentes, signifie qu’il vous faudrait 36 fois le montant correspondant à vos besoins mensuels. Exemple : CHF 5’000.- par mois représente un capital de CHF 180’000.- à disposition!

Retraite anticipée

(dès 58 ans)

  • Les rentes de retraite de l’AVS peuvent être perçues au plus tôt 2 ans avant la retraite ordinaire.
  • Toute anticipation de rente engendre une réduction des prestations.
  • Les rentes de retraite de la LPP peuvent être perçues dès l’âge de 58 ans.
  • Le capital LPP peut être pris en lieu et place de la rente de retraite LPP.
  • Le versement du capital LPP peut être effectué au plus tôt 5 ans avant l’âge ordinaire de la retraite (F = 64 ans / H = 65 ans).

Retraite ordinaire

(F 64 / H 65 ans)

  • La retraite ordinaire est fixée à 64 ans pour les femmes et à 65 ans pour les hommes.
  • Des discussions ont lieu pour adapter l’âge de la retraite des femmes à 65 ans également.
  • Des projets de loi prévoient de repousser la retraite ordinaire à 67 ans comme c’est déjà le cas dans certains pays d’Europe.

Retraite différée

(au plus tard à 70 ans)

  • L’ajournement des rentes de retraite AVS et LPP entraine un supplément mensuel de rentes de vieillesse.
  • Cela permet également de combler un éventuel manque d’années de cotisations à l’AVS.
  • Ce supplément de rentes est versé à vie sur toutes les rentes futures.
  • Les cotisations dans la prévoyance individuelle peuvent être effectuées jusqu’à 5 ans après l’âge ordinaire de la retraite.